Nachos Mexican Grill retravaille son image

07 janvier 2019

Nouvelle dynamique

Afin de se structurer pour assurer son développement en franchise et en propre, Nachos Mexican Grill a opéré une levée de fonds de 1 M€ auprès des fonds Turenne Capital et Normandie Participations.

« La priorité est d’ouvrir 2 restaurants en propre par an sur les deux ans à venir. Nous voulons également ouvrir 3 franchises par an au cours des 2 prochaines années puis adopter un rythme de 8 ouvertures par an »

annonce Benoit Leroy, cofondateur de Nachos Mexican Grill.

Celui-ci envisage de poursuivre le développement en propre sur la Normandie et jusqu’à la région parisienne. Au printemps, l’enseigne ouvre d’ailleurs en propre un restaurant à Amiens.

Nouveau look pour une nouvelle dynamique

L’unité de la rue du Gros Horloge, en centre-ville de Rouen, berceau de l’enseigne, s’est agrandie de plus de 20 m².

« La vitrine passe de 3,5 m à 7m, ce qui offre une meilleure visibilité de l’établissement »

note-t-il.

Cela permet surtout de repenser le flux client à l’intérieur pour améliorer le confort des clients. Une borne de commande a également été installée. Mais surtout, « nous avons revu la charte graphique et le design du restaurant. Nous avons changé de base-line pour #mangersain. Notre objectif est d’accentuer le côté fait maison de notre offre, à l’exception des pâtisseries type muffin qui sont surgelées », explique-t-il. Pour accompagner ce focus sur le fait maison, le logo « fait maison » a été revu à la sauce Nachos sur le menu-board qui explique davantage chaque ingrédient pour composer son plat. La gamme des desserts maison est également étendue et les formules ont été retravaillées. « Nous proposons désormais une formule avec dessert », mise en place depuis un mois, cette formule un peu plus onéreuse mais toujours aussi abordable devrait faire évoluer le ticket moyen, de 10 €HT actuellement. Un ticket moyen qui s’avère également plus élevé en livraison (Deliveroo et UberEats) et qui pèse entre 20 et 25 % du CA de Gros Horloge, la livraison n’étant pas très pertinente en centre commercial comme aux Docks 76 à Rouen. Les premiers résultats de ces changements se font sentir avec une augmentation de 35 % du CA sur décembre, alors qu’entre Gilets Jaunes et les travaux à proximité du restaurant, les conditions pour fréquenter cette rue ne sont pas optimales.

Se structurer plus

Pour accompagner le développement de la marque, Nachos renforce ses équipes avec notamment l’arrivée au fil du temps d’Yvan-Pierre Bidaux, directeur opérationnel des restaurants de Rouen. Amiens aura son propre directeur pour le piloter. Jean-Philippe Bosc rejoint l’enseigne en qualité de directeur général en charge du développement. Une fonction qu’il avait jusqu’alors en externe. Enfin, sur 2019, l’enseigne va recruter un animateur réseaux pour accompagner le développement en franchise, ainsi qu’un responsable administratif et financier.

Côté recrutement des franchisés « nous ne recherchons pas forcément des candidats issus de la restauration mais davantage des personnes qui ont le sens du client pour l’accueillir, le guider dans la composition de son plat pour qu’il ne soit pas déçu, et pour le fidéliser »

détaille-t-il.

Le candidat doit également être un bon gestionnaire et un bon manager pour piloter une équipe d’une dizaine de personnes. Les droits d’entrée s’élèvent à 15 000€, auxquels s’ajoutent 5 000€ de formation de 3 à 4 semaines en restaurant et une redevance de 6 %.

Anne-Lise Briot

Instagram